Manga Historique

 

 

 

logo de google+

Nos Mangas

 

Nos Animés : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nos Livres : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

 

Nos Animés

 

P’tit historique

 

Manga (漫画 ou まんが) désigne en japonais les bandes dessinées en général. En français, ce terme désigne les bandes dessinées japonaise de style (graphique, narratif voire culturel) local, et par assimilation, ce style qui pourra qualifier d'autres produits rappelant ces bandes dessinées.

Manga souvent traduit littéralement par « image dérisoire », est composé de ga (画), « dessin », « gravure », et man (漫), « involontaire », « divertissant », « sans but » mais aussi « au fil de l'idée », ainsi on pourrait aussi bien le traduire par « esquisse libre », « esquisse rapide » ou « image malhabile ».

 

 

En France, de nos jours, les manga ont encore une réputation sulfureuse acquise au début des années 1990, à cause de la diffusion de « dessins animés japonais » à un public auquel ils n'étaient pas destinés (les publications de manga et d’anime sont très segmentées au Japon).

 

 

Les succès récents des films d'Hayao Miyazaki, qui mettent notamment en lumière la diversité du manga, permettent de remettre en cause cette triste réputation.

Début 2006, la France est, avec 10 millions d'exemplaires annuels, le plus gros « consommateur » de manga au monde après le Japon. Les mangas représentent 22 % du chiffre d'affaires de la bande dessinée et animées, constituent la plus forte progression derrière la fiction jeunesse, se plaçant en deuxième position des secteurs de l'édition les plus dynamiques.

 

Souvent, les séries à succès sont adaptées en animé. Mais parfois, ce sont les « animé » qui sont utilisés pour créer des bandes dessinées, soit simplement inspirées de la version animée (comme c'est le cas pour Evangelion), soit directement copiées à partir des images animées. Pour cela, on met en page des images extraites de l'œuvre souhaitée, sur lesquelles on ajoute du dialogue. Ces bandes dessinées particulières sont alors appelées « animekomikkusu » (Anime comics).

 

 

Souvent, les français au départ, pensaient que les mangas c'était comme des dessins animés et que donc ils s'adressaient spécifiquement aux enfants alors qu'en réalité au Japon, le manga est une forme d'expression visuelle comme une autre et qui ne s'adresse pas qu'aux enfants au contraire plutôt aux adultes. C'est une forme d'évasion pour eux même si cela parle parfois aussi de choses qui les préoccupent ou liées à l'histoire du Japon (guerre atomique...)
voilà, c'est la seule chose que je peux rajouter sur les mangas parce que je ne m'y connais pas très bien.

Sunflower

Nos Livres

 

 

 

coeur

Qui sommes nous ? plan du site contactez-nous notre charte